Fuji International Speedway

Dans les contreforts du célèbre mont Fuji, la montagne la plus haute du Japon, se trouve l’impressionnant circuit Fuji Speedway. Acquis par Toyota Motor Corporation en 2000, il a été amélioré et les courses internationales ont ensuite repris en 2005, incluant deux Grands Prix de F1. Il comprend un mélange de parties techniques et à grande vitesse, quelques dénivelés et l’une des plus longues lignes droites des sports motorisés d’une longueur de 1,47 km (0,9 miles).

Fuji a été la scène de quelques-unes des courses du Championnat du Monde d’Endurance les plus mémorables au fil des ans et a été, sans surprise, un vrai paradis pour Toyota. La météo y est souvent imprévisible, passant d’un temps sec ensoleillé à des pluies torrentielles en l’espace de deux jours. Cela complique la tâche des concurrents, mais l’accueil chaleureux des Japonais et les milliers de fans enthousiastes aident à surmonter les aléas du temps.

 

Retour sur 2023…

Après un entraînement et des sessions de qualification sur sol mouillé (à cause de la fin d’une tempête tropicale), la course a commencé dans des conditions lumineuses et chaudes, cela laissait présager un résultat de rêve pour les favoris, sur Toyota, qui ont signé un nouveau doublé et remporté le championnat des constructeurs en hypercar. Une quatrième victoire de la saison pour l’équipe n° 7 composée de Mike Conway, Kamui Kobayashi and José Maria López, ne laissant pas se rapprocher leurs coéquipiers de l’équipe n° 8. Ceux-ci sont tout de même parvenus à devancer la Porsche n° 6 de justesse pour prendre la deuxième place.

L’équipage de la n° 41 de l’écurie Team WRT a décroché sa seconde victoire de la saison en LMP2 et sa seconde victoire consécutive au Fuji, battant ainsi ceux partis en pole position et restés en tête au départ, la n° 22 de United Autosports, signant une victoire confortable. La voiture sœur Team WRT n° 31 est arrivée troisième, permettant ainsi au constructeur de devenir la deuxième meilleure écurie de l’histoire du Championnat du Monde d’Endurance en LMP2.

En GTE Am, la n° 54 d’AF Corse Ferrari a obtenu sa première victoire de la saison 2023 en résistant à un accrochage avec une Corvette au début, pour ensuite prendre les devants dans la seconde moitié de la course. La Corvette en pole position et précédente gagnante du championnat est arrivée deuxième, alors que la n° 57 de Kessel Ferrari est arrivée troisième.

DÉTAILS DU CIRCUIT

  • Emplacement: Oyama, Japan
  • Date de première utilisation: 1965, réouverture en 2005
  • Longueur: 4.563 km (2.835 miles)
  • Virages: 16
  • Record du tour en course du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA: 1:24.645 – Loic Duval, Audi R18 LMP1 - 2016
  • Vainqueurs 2023 Championnat du Monde d'Endurance de la FIA: #7 Toyota - Mike Conway, Kamui Kobayashi, José Maria López

Fuji - Galerie

MONTRE

EXTENDED Race Highlights I 2023 6 Hours of Fuji I FIA WEC

RETOUR AUX CIRCUITS

Dernières Nouvelles

8 février 2024

Mise à jour des tests

En attente de contenu

16 avril 2024

Patch 3 – 16th April 2024 – Public Notes​

The third patch comes in hot ahead of the second round of the FIA WEC this weekend. Check out the latest updates.

15 avril 2024

Le Mans Ultimate embarque pour une tournée européenne

Le Mans Ultimate, le jeu officiel du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA et des 24 Heures du Mans, visitera le cœur des fan zones à travers l’Europe au cours des trois prochains mois, apportant le frisson de la simulation de course aux fans de sport automobile en Italie, en Belgique et en France.

28 mars 2024

Patch 2 Hotfix 1 – 28th March 2024 – Public Notes​

Following the second patch earlier in the week a Hotfix will shortly follow – directly updating FFB.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.