Circuit de Spa-Francorchamps

Eau Rouge, Blanchimont, Raidillon, La Source… des noms bien connus dans l’histoire du sport automobile et qui sont liés à un circuit : Spa ! L’un des circuits les plus anciens au monde, il a connu de nombreux changements tout au long de son histoire, le plus important a eu lieu il y a 45 ans lorsque le circuit de 14 km utilisant des routes publiques a été modifié et raccourci pour prendre sa forme actuelle.

Des courses d’endurance s’y déroulent depuis le milieu des années 1920 et Spa est devenu dès 2012 une étape régulière du calendrier du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. D’une longueur de 7,004 km et comprenant 19 virages, c’est le deuxième circuit le plus long du calendrier après celui du Mans, il sert toujours de répétition générale avant ce dernier. Ce circuit avec le dénivelé le plus élevé de la saison est un vrai défi technique et la MÉTÉO n’arrange rien ! Se déroulant dans les montagnes pittoresques des Ardennes, dans le sud de la Belgique, les concurrents doivent s’attendre à des conditions climatiques très différentes au cours d’une seule course, allant du soleil à la neige.

 

Retour sur 2023…

La vue des voitures prototypes et des GTE les plus performantes faisant gronder leurs moteurs à Eau Rouge a fait frissonner les fans de sport mécanique de tous bords et la météo a joué un rôle crucial dans cette course pleine d’incidents.

Les conditions difficiles ont créé de nombreux incidents chez les pilotes de hypercars, les Toyota plus anciennes ont réussi à tirer leur épingle du jeu en prenant les deux premières places. L’équipe n° 7 composée de Mike Conway, Kamui Kobayashi et José Maria López a laissé la deuxième place à la Toyota n° 8 et la troisième à la Ferrari n° 51, James Calado faisant une remontée spectaculaire lors du dernier tour pour dépasser la Porsche n° 5. Le peloton était composé de 13 hypercars avec deux Cadillac et la nouvelle JOTA Porsche ajoutée avant la course du Mans, mais la Cadillac n° 3 a eu un lourd accident au niveau d’Eau Rouge, mettant ainsi hors course un concurrent potentiel pour le podium.

L’écurie Team WRT s’est classée première dans la catégorie LMP2 après un combat intense des plus typiques pendant toute la course, en étant plus rapide que la United Autosports n° 23 dans les stands pendant un ravitaillement en carburant simultané vers la fin. Inter Europol a pris la dernière marche du podium grâce à un dernier relais mouvementé. En GTE, la Ferrari d’AF Corse a remporté la victoire face à Corvette Racing, la voiture américaine a dû lutter contre une ORT by TF Aston Martin déterminée pour la dernière place sur le podium.

DÉTAILS DU CIRCUIT

  • Emplacement: Belgique
  • Date de première utilisatio: 1522
  • Longueur : 7.004 km (4.352 miles)
  • Virages : 20
  • Record du tour en course du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA: 1:57.394 – Mike Conway – Toyota TS 050 Hybrid LMP1 - 2019
  • Vainqueurs 2023 Championnat du Monde d'Endurance de la FIA : #7 Toyota – Mike Conway, Kamui Kobayashi, José Maria López

Spa-Francorchamps - Galerie

MONTRE

Extended Race Highlights I 2023 6 Hours of Spa I FIA WEC

RETOUR AUX CIRCUITS

Dernières Nouvelles

8 février 2024

Mise à jour des tests

En attente de contenu

16 avril 2024

Patch 3 – 16th April 2024 – Public Notes​

The third patch comes in hot ahead of the second round of the FIA WEC this weekend. Check out the latest updates.

15 avril 2024

Le Mans Ultimate embarque pour une tournée européenne

Le Mans Ultimate, le jeu officiel du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA et des 24 Heures du Mans, visitera le cœur des fan zones à travers l’Europe au cours des trois prochains mois, apportant le frisson de la simulation de course aux fans de sport automobile en Italie, en Belgique et en France.

28 mars 2024

Patch 2 Hotfix 1 – 28th March 2024 – Public Notes​

Following the second patch earlier in the week a Hotfix will shortly follow – directly updating FFB.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.